À Savoir !

2, 3 trucs à savoir sur le Japon. Et si vous voulez en savoir encore plus, allée voir ici !

Les distributeurs de boissons

-Où ?


Absolument partout ! Dans toutes les gares, bien sûr, ainsi qu'en pleine rue, au pied de sanctuaires ou aux étapes de certaines randonnées, c'est une des choses dont on peut être certain de ne jamais manquer au Japon. Et il y en pour tous les goûts : thé, café, bière, soda, boisson énergétique, jus de légumes...

 

-Chaud ou Froid ?

Pour ne pas vous tromper, car les deux types de boissons peuvent parfaitement être proposés par une même machine, pensez à vérifier l'étiquette affichée sous chaque produit dans la vitrine : つめたい sur fond bleu pour un peu de fraîcheur, et あたたかい sur fond rouge pour les frileux.


 

Les konbini (superette)

Une heure du matin, perdu dans les rues sombres d'une grande ville...Et vous avez soif. Ou vous avez besoin d'un parapluie. Ou encore un petit creux....Pas de panique ! Les konbini sont là pour vous sauver. Abréviation du terme anglais convenience store, ces mini supérettes, ouvertes 24h/24 et 7 jours/7 deviennent rapidement indispensables !

 

La culture konbini

On dit qu'au Japon il y a un konbini pour 2000 habitants. Ils se trouvent littéralement à tous les coins de rue dans les grandes villes, mais aussi de manière plus éparse dans les villages et en zone rurale. Les 4 plus grands distributeurs sont Family Mart, 7 Eleven, Sunkus et Lawson, mais il existe d'autres chaînes telles que Ministop, Daily Yamazaki, Coco store, Everyone, etc... Plus luxueux, les "Natural Lawson" disposent quant à eux d'une sélection de produits gourmets importés ou de produits bio.

Les Gashapons

Les Gashapons, ce sont les machines que l’on trouve un peu partout au Japon et dans lesquelles, on peut acheter de petits jouets et autres objets pour une somme modique. Ledit jouet est dans une boule en plastique que l’on appelle parfois capsule, et donc si on peut choisir la machine, on ne peut choisir le jouet ou l’objet exact que l’on obtiendra (il sortira au hasard parmi une dizaine de choix possibles).

La chose aurait été inventée par la célèbre marque Bandai dans les années 70-80, mais elles ne sont pas sans rappeler les « tirettes-surprises » de mon enfance.

La Poste japonaise

En voyage ou résident au Japon, quelques conseils pratiques pour que votre visite dans l'un des 24.000 bureaux du pays se passe comme une lettre à la Poste...

 

Pour une carte postale (hagaki) vers l’Europe, le prix de l’affranchissement est de 70 円. Les timbres (kitte) ne s'achètent pas seulement à la Poste : on les trouve, tout comme les cartes, dans les konbini ou les kiosques à tabac.

Les 100 yens shop au Japon

Les "100 yens shop" sont une institution au Japon. Ils permettent de couvrir les besoins de la vie quotidienne pour 100 yens seulement, c'est à dire moins d'un euro ! Découvrez comment en tirer parti lors d'un voyage au Japon.

 

"Tout à petit prix", tel pourrait être la devise de ces magasins à 100 yens Shop ultra bon marché qui pullulent désormais dans l'archipel.

La paternité de ce type de magasin revient à Hirotake Yano, le fondateur de la société Daiso Industries.

Chef d'entreprise visionnaire, il comprit rapidement les besoins de la population japonaise confrontée à l'austérité de la crise économique des années 90.

Argent liquide au Japon

 

Il est surprenant de voir que tant de Japonais gardent une quantité importante d’argent liquide sur eux, et nous vous conseillons de faire de même lors de votre séjour.

C’est un paradoxe énorme qu'offre le Japon : dans un pays ou les plus âgés sont accrochés à leurs smartphones, où la technologie est omniprésente, l'argent liquide coule à flot, et est même plus utilisé que les cartes de crédits !

Un paradoxe assuré grâce à la sûreté du pays, mais aussi du fait que la plupart des transactions, même importantes (baux, cautions, contrats) se payent en cash. Il n'est pas rare que le voyageur soit pris au dépourvu en arrivant au Japon. Il est donc important de bien préparer son séjour.

Please reload